Détente et gourmandise à la Ferme du bien-être

Actus - Publié le 23 mars 2021 0 commentaire(s)

À Bourgeneuf, à proximité de Saint-Julien Chapteuil, La Ferme du bien-être offre un véritable havre de paix et de gourmandise dans un cadre authentique et enchanteur. C’est un haut lieu de la convivialité sur le chemin de Saint-Jacques. Sur place, Quentin Allirand et sa compagne Clélia ont décidé de reprendre dans quelques mois cet hôtel-restaurant de charme pour lequel son père Bruno, ancien restaurateur au Puy-en-Velay, a eu un coup de foudre.

L’interview de Quentin Allirand – La Ferme du Bien-Être

Comment est née l’idée d’ouvrir cet établissement ?

C’était le rêve de mon père de créer un lieu à la montagne, un petit peu isolé du reste, après avoir ouvert un restaurant au Puy-en-Velay. Il a flashé sur cet endroit avec Jérôme Gagne, un ami qui s’est associé avec lui pour retaper cette ferme qui date du XVIIIe siècle. De là est venue l’idée de créer un hôtel-restaurant. Les travaux ont duré deux ans et ils ont nécessité beaucoup d’investissement personnel. Il a fallu être là tous les jours. Toute la charpente a dû être démolie et remontée et il fallu tout refaire sur les trois quarts du bâtiment.

Qu’est-ce qui t’a incité à travailler ici ?

Mon père m’a toujours incité à exercer un métier manuel. La cuisine a été une évidence. Ce n’était pas une passion au début, mais ça l’est devenue petit à petit, à force de pratiquer et de travailler dans l’établissement qui a été créé par mon père, qui m’a permis de m’épanouir au maximum. Je vais réellement reprendre le flambeau dans un peu plus d’un an.

Quelles sont les spécificités de l’hôtel ?

Nous proposons 7 chambres de caractère qui sont mansardées sous les toits, avec des matériaux dominants comme le bois, le métal et la pierre. On essaye de mettre en avant l’accueil et l’aspect chaleureux de notre établissement, auprès de nos clients. On a voulu privilégier une ambiance cosy avec des couleurs apaisantes comme le blanc, le beige ou le marron. En été, les gens prennent le temps de profiter de la terrasse qui se trouve devant l’établissement en prenant leur petit déjeuner.

Nous proposons un espace détente avec un jacuzzi et un spa. Nous avons également un espace réservé aux massages.

Et celles du restaurant ?

Nous proposons une cuisine chaleureuse autour des plats confectionnées par le chef Jean-Marie Duchanois. Elle est basée sur les produits du terroir, comme la truite du Vourzac, la lentille verte du Puy AOP, la viande de notre boucher du Monastier et les légumes du Jardin de Johanna. On sert des assiettes généreuses, avec la même ambiance que l’on trouve dans une auberge. Par la suite, je vais proposer une cuisine bistronomique, avec un plan de travail autour de la cheminée afin de proposer des viandes cuites au feu de bois.

Pratique :
La Ferme du Bien-Être
Bourgeneuf – 43260 Saint-Julien-Chapteuil
Tél. : 04 71 04 90 75
www.fermebienetre.com

Crédit photos : ©Laurence Barruel

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

Maxence Rousseau <br> le chef globe trotter du Poivrier

Maxence Rousseau
le chef globe trotter du Poivrier
Actus - Publié le 23 mars 2021

Puy de Lumières est de retour le 1er juillet

Puy de Lumières est de retour le 1er juillet Actus - Publié le 23 mars 2021