Terre de contrastes, le Velay a connu au cours des siècles une histoire riche en événements. Dans ce territoire de grands espaces aux vastes horizons, l'aventure humaine a laissé de nombreux témoignages humbles ou grandioses mais toujours émouvants.

Un patrimoine architectural
à couper le souffle

Le Puy-en-Velay et sa région n’échappent pas au passé glorieux de l’Histoire de France. Le patrimoine architectural, d’une grande variété, est dominé par l’art médiéval qui s’est développé sous diverses influences : décor byzantin et oriental pour la Cathédrale du Puy-en-Velay et son cloître, roman auvergnat à Saint-Julien de Brioude, école bourguignonne au Monastier-sur-Gazeille et au prieuré de Chamalières-sur-Loire.

Le style gothique peu répandu est néanmoins représenté par des édifices majeurs comme l’église Saint-Laurent au Puy-en-Velay et l’abbaye de la Chaise-Dieu (XIVe siècle).

Des pierres qui murmurent l’histoire des Hommes

Mais au-delà de ces monuments « phares », le Velay foisonne de petites églises aux clochers à peignes (clocher-mur percé d’arcades symétriques telles Saint-Front , Saint-Rémy …) La haute-Vallée de l’Allier est, quant à elle jalonnée d’anciens sanctuaires : Sainte-Marie et Saint-Julien des Chazes, Chanteuges, Saint-Cirgues, Lavoûte-Chilhac… souvent riches de chapiteaux abondamment sculptés, d’orfèvrerie…

L’époque féodale, marquée par l’hérésie cathare, les troubles de la guerre de Cent Ans, les pillages des routiers, les rivalités entre l’évêque-comte du Velay et la famille de Polignac, ont laissé des témoignages importants en terme d’architecture civile et militaire. Forteresse et maisons fortes occupent les hauteurs aux positions stratégiques comme la forteresse de Polignac, les châteaux de Bouzols, Arlempdes, Allègre, La Rochelambert… La vallée de la Borne ne paraît pas imprenable, mais le château de Saint-Vidal a su prouver au cours de l’Histoire que lui l’était ! Démontrant au cours des siècles toute la valeur de son architecture défensive.

La ville du Puy-en-Velay conserve une extraordinaire unité urbaine, essentiellement de l’époque Renaissance, avec 35 hectares de secteur sauvegardé. Il est un patrimoine plus modeste qui mérite aussi l’attention, c’est celui de l’habitat rural. Des fours à pain, des maisons de béates, des chaumières des hauts plateaux du Mézenc et du Meygal, bâties pour vaincre le vent d’hiver.

Le marquis de Lafayette,
héros des deux Mondes

La région du Velay donna naissance à plusieurs personnages illustres : l’écrivain Jules Vallès (1832-1885) né au Puy-en-Velay, auteur de la trilogie autobiographique l’Enfant, le Bachelier, l’Insurgé et au Général Marquis de Lafayette (1757-1834) né à Chavaniac. Héros de la guerre d’Indépendance des États-Unis, il sera un des hommes-clés de la Révolution française. La Révolution, justement qui dans sa volonté de démembrer les provinces issues de l’Ancien Régime, créa en 1790 le département de la Haute-Loire à partir du Velay auquel était rattaché une partie de la Basse Auvergne, du Gévaudan, du Forez et du Vivarais.