Saint-Chély-d’Aubrac

Une fois arrivés à Saint-Chély d’Aubrac et son ancienne Dômerie et Calvaire sur le vieux pont, c’est une descente de Hauts Plateaux pour atteindre la douceur de la vallée du Lot qui vus attend. Vous quitterez Saint-Chély d’Aubrac par le Pont des pèlerins qui était le seul point permettant le franchissement à pied sec de la Boralde.

Après avoir passé L’Estrade, direction Saint-Côme d’Olt et ses ruelles à l’aspect médiéval. Son bourg est labellisé “Plus beau village de France” et a su conserver son caractère au fil du temps. Si le bâti a gagné sur les extérieurs du bourg, le cœur du village transporte encore le visiteur à travers le temps, au fil de ses rues pittoresques et de son château médiéval. L’original clocher tordu (dit tors) de l’église pointe au centre du village. On l’aperçoit aussi bien, en arrivant en descente de l’Aubrac qu’en longeant la vallée du Lot.

Le village de Saint-Côme d’Olt

Enfin, 7km restent à parcourir pour votre arrivée à Espalion, le “premier sourire du Midi”. Ce poumon économique du Haut Rouergue est un peu le symbole de la douceur de vivre. Vous pourrez y visiter l’Église Saint Jean, la chapelle de la confrérie des Pénitents, le musée du scaphandre, le musée d’Art et Traditions populaires, le musée du Rouergue, le vieux palais et le Pont Vieux.

Il est le plus ancien pont du Rouergue à enjamber la puissante rivière Lot. Il a revêtu une importance capitale dans le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ainsi que pour la circulation des biens et des hommes entre le Massif central et le Rouergue. Plusieurs fois remanié, l’ouvrage gothique était initialement armé de trois tours qui abritaient un poste de garde, comme le pont Valentré de Cahors.

Espalion – Pont et Vieux Palais – OT Hautes Terres d’Aveyron

L’édifice est classé au titre des monuments historiques et au Patrimoine mondial de l’Unesco, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.