Le Chemin de Lyon est un tracé récent et riche grâce à son architecture, à son patrimoine et à la variété de ses paysages. Il gravit des sommets de moyenne montagne dans les Monts du Lyonnais et du Forez, traverse de grands espaces et vous offre la possibilité de finir votre route en longeant la vallée de la Loire ou en empruntant l'itinéraire historique de la voie Bollène. Depuis la capitale des Gaules, rejoignez Le Puy-en-Velay!

Découvrir notre séjour « clé en main » sur la voie de Lyon

Cathedrale de Saint-Jean et la Basilique de Fourviere - Copyright : Julia Bidault

Sur les quais de Saône

La Place Bellecour - Copyright Laurent-Berthier

Le Chemin de Lyon rejoignant Le Puy-en-Velay, départ historique vers Saint-Jacques de Compostelle, est un tracé riche de patrimoines et de paysages somptueux. Pour débuter en fanfare, vous traverserez la ville d’Est en Ouest au départ de la Cathédrale Saint-Nizier puis du quartier Saint-Jean, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO avant de rejoindre Sainte-Foy-lès-Lyon, Beaunant et Chaponost. Bien qu’urbain, le parcours emprunte de petites routes peu fréquentées. C’est l’occasion de côtoyer à plusieurs reprises les aqueducs, vestiges de l’approvisionnement en eau du Massif du Pilat à Lugdunum, à l’époque gallo-romaine.

Les arches de l'Aqueduc de Chaponost - Copyright OTI Monts du Lyonnais

Couleurs de printemps à Thurins

Entre les Monts du Lyonnais et le Forez

Le chemin se poursuit et vous mènera alors sur les hauteurs à Saint-Martin-en-Haut, située à 730 m d’altitude. Le Bourg est installé sur un col assez remarquable sur la ligne de partage des eaux. Le coteau oriental, rupture topographique très forte entre les Coteaux et les Monts du Lyonnais tranche avec un plateau collinéen qui couvre la majorité de la commune.

Viendra ensuite le temps de découvrir le Pays de Saint-Galmier : ses châteaux, ses croix, sa voie romaine, ses moulins, avec de belles vues panoramiques sur la plaine du Forez puis à Saint-Georges Haute-ville où vous pourrez voir une énorme pierre, plantée derrière la face nord de l’école, près de la croix. Elle marque le carrefour des chemins du Forez de Saint-Jacques-de-Compostelle. En effet, c’est là que deux chemins se rencontrent : le chemin venant de Cluny et arrivant par Montbrison et Saint-Thomas-la-Garde et le chemin de Lyon venant de la plaine et de Saint-Romain-Le-Puy. À Saint-Georges, ces deux chemins ne forment plus qu’un pour plusieurs kilomètres, passant dans les Monts du Forez où vous pourrez découvrir et profiter des villages fortifiés de Marols et Montarcher.

L’itinéraire se scinde ensuite à nouveau en deux branches pour rallier Le Puy-en-Velay. Un chemin emprunte le plateau, en suivant l’ancienne voie Bolène romaine qui reliait Lyon à Bordeaux, l’autre, rejoint les gorges de la Loire.

L'église fortifiée de Marols

Saint Symphorien sur Coise

Saint-Galmier

Par la voie Bolène…

Le chemin est techniquement plus facile. Il vous permettra de découvrir de belles forêts de résineux, de magnifiques points de vue et notamment sur Usson-en-Forez. La commune, située aux limites du Velay, du Forez et de l’Auvergne, bénéficie d’un microclimat ensoleillé.

La voie historique vous permettra ensuite de rejoindre le plateau de Chomelix où le village a longtemps été un point de passage des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle en direction du Puy-en-Velay venant de l’Est. La commune est traversée par plusieurs petits ruisseaux et par deux rivières : l’Arzon et la Chamalière et les sources sont nombreuses.

Les gorges de l'Arzon

Vue sur Usson-en-Forez

 

L’indispensable

Tracé sur carte IGN, descriptif de l’itinéraire, référencements des hébergements, des restaurants, plus généralement de tous les services pratiques, présentation des éléments emblématiques et lecture des paysages, le Topoguide, léger et facile à glisser dans le sac est l’outil indispensable pour s’assurer la sérénité !

Ajoutez-le dès maintenant à votre panier

 

Le chemin se poursuit sur des petites routes et chemins empierrés, à destination de Saint-Paulien, ancienne capitale du Velay qui abrite des vestiges historiques comme le Château de la Rochelambert, une demeure du XIe siècle taillée dans une falaise de basalte, reste d’un ancien volcan, situé dans la vallée de la Borne à Marcilhac.

Enfin, quelques kilomètres vous permettront de rejoindre Polignac, où se trouve le château de la famille Polignac depuis le 9ème siècle. C’est ici que vous retrouverez les autres cheminants qui ont préféré s’engager sur la voie ouest dans les gorges de la Loire.

Château de la Rochelambert

Collégiale Saint-Georges

Polignac

Par les gorges de la Loire…

La variante, au départ de Montarchet, au coeur des monts du Forez, vous offrira unu vue splendide sur le Velay et le Vivarais. Vous ne l’empruntez pas mais c’est dans ce secteur que vous trouverez quelques beaux vestiges de la voie Bolène, itinéraire d’origine celte puis utilisé à l’époque romaine qui reliait Lyon à l’Aquitaine. Le chemin rejoindra, pour la première étape restante, le bourg de Leignecq s’est construit autour d’un ancien donjon du XIème siècle dont les vestiges sont encore visibles.

Leignecq dans le Forez

L'écomusée de la Loire mérite un coup d'oeil

Le cours d’eau de l’Andrable vous accompagnera pour rejoindre le département de la Haute-Loire. Eh oui, après la Saône et Loire, le Rhône puis la Loire, le département dont le chef-lieu est Le Puy-en-Velay vous tend les bras. La randonnée le long de l’Andrable vous séduira par les vestiges de ses nombreux moulins. Le moulin Vignal, toujours sur pied est une des attractions touristiques du territoire, dans le village d’Apinac.

Ca y est, vous voilà en Haute-Loire ! Depuis la commune de Valprivas, la vallée de l’Ance puis les gorges de la Loire serpentent jusqu’à Retournac et son incontournable musée des Manufactures de Dentelle. La collection comporte 450.000 pièces dont 100.000 modèles différents.

La vallée de la Loire en direction de Chamalières

Après Retournac, cap sur les gorges de la Loire dont les virages sinueux mènent au Puy-en-Velay. Mais tout d’abord, un peu d’histoire et de culture avec le passage auprès d’anciennes forteresses comme le château d’Artias, l’un des plus anciens du Velay. Chamalières-sur-Loire et sa magnifique église ne sont plus très loin.

Château d'Artias - Retournac ©Luc Olivier

Château d'Artias - Retournac ©Luc Olivier

Votre chemin continue en direction de Roche-en-Régnier. Son bourg ancien et sa Tour offrent une vue panoramique superbe.

La tour de Roche en Régnier

Vue panoramique © Luc Olvieir

Le bourg de Roche en Régnier

La Loire sauvage et ses gorges tumultueuses poursuivent leur cours, passant Vorey (à la confluence de la Loire et de l’Arzon) avant d’arriver à Saint-Vincent. De là, il ne reste qu’une vingtaine de kilomètres avant d’entrevoir la statue Notre-Dame de France, haut perchée sur le rocher Corneille du Puy-en-Velay. Le chemin traverse des petits hameaux et des petits villages pour rejoindre Lavoûte-sur-Loire et son château classé « Monument Historique ».

Le château de Lavoûte-sur-Loire

Les gorges de la Loire

La montée sur le versant des gorges offre des panoramas exceptionnels sur le château, le village et la plaine de l’ »Emblavez ». Vous traversez plusieurs hameaux avant de déboucher sur la une plaine au milieu de laquelle trône la superbe Forteresse de Polignac.

Forteresse de Polignac

Sur la Forteresse de Polignac

Panorama sur la Forteresse de Polignac

L’arrivée au Puy-en-Velay

Polignac est en cours de classement au plus beaux villages de France. Vous apercevez depuis le sommet de la tour, la statue Notre-Dame de France, symbole de la capitale du Velay !

Pour atteindre votre objectif, il vous reste à franchir la plaine de Rome. C’est un plateau volcanique qui sépare la plaine de Polignac du bassin du Puy-en-Velay. La redescente se fait à travers le bois de Boriette jusqu’aupied du rocher et la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe. Il ne reste qu’à emprunter la montée de la Coustette puis s’engouffrer dans la rue Becdelièvre. Vous êtes au bout du chemin face à la cathédrale du Puy-en-Velay et son Hôtel-Dieu.

La forteresse de Polignac

La chapelle saint-Michel d'Aiguilhe

La cathédrale du Puy-en-Velay

Le Puy-en-Velay ©Laurence Barruel

 

Découvrir notre séjour « clé en main » sur la voie de Lyon

 

Le parcours

Chargement de la carte

Télécharger le tracé